Paris

Paris, un autre temps, une autre époque. Paris, lorsque la grande Dame, la nôtre, fut si belle.
Paris, lorsque les couleurs me prirent d’émotions. Ce fut un bref passage dans ton histoire, ce fut une éternité dans ma vie.
Paris, toi à qui j’ai laissé la majeure partie de ma jeunesse.
Paris, la sauvage. Paris, la douce. Paris, la terrible. Paris, la géniale.
Paris, tu étais si belle jadis. Tu l’es sans nul doute encore.
Paris, tu n’as pas changé, mais moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s